Edito de rentrée 2011

Rappel : l'école repose sur trois pieds : Enseignement (école) – Famille (APEL)– Gestion (AEC)

Elle ne tient debout que lorsque chaque partie prenante tient sa place, rien que sa place et toute sa place.

Je commence par le nerf de la guerre : la gestion : c'est l'AEC qui donne les moyens à l'école de fonctionner : si nous vivons bien aujourd'hui, c'est parce que des membres bénévoles ont pris des décisions pour que l'école soit telle qu'elle est.

En résumé, il n'appartient pas à l'AEC de juger de la pertinence pédagogique des demandes échevelées du directeur mais il lui appartient de mettre ses compétences au service des projets ou d'en dire l'incapacité pécuniaire à la réalisation. La plus lourde et néanmoins plus importante tâche est d'assurer la pérennité de l'école et son équilibre à long terme. Il lui appartient de penser l'école dans 10, 15, 20 ans … où nous ne serons plus là.

Je tiens à redire, en ce qui me concerne, la confiance que je mets en chacun des membres du C.A. : la maison est en de bonnes mains.

L'APEL ensuite : une définition : Association des Parents d'élèves de l'Enseignement Libre.

Fausse définition : vous êtes parents : vos enfants ne sont pas vos compléments ! J'y reviendrai, mais vous êtes les parents de vos enfants et nous sommes les enseignants de nos élèves.

L'APEL donc : pilier indispensable, rempart moral … vos attentes sont l'essence incomparable des projets qui sont réalisés dans l'école … lorsqu'elles sont recevables ! Il y a des attentes impossibles à satisfaire soit financièrement (voir plus haut !) soit au niveau de l'enseignement car nous sommes liés d'une part par contrat avec l'Etat, et soumis par là même à ses exigences pédagogiques et d'autre part par les propres règles de l'école, déterminées par l'équipe éducative elle-même.

Pour La Croix : énorme participation !
- physique : nos moments forts sont préparés et animés remarquablement. Ces samedis ou journées sont indispensables à la vie de l'école.
- Financière : entre les caisses de classe généreuses, les participations aux sorties, les participations aux séjours découverte, les achats de matériel et les dons aux communautés ecclésiales, on ne sait plus si la liste va être exhaustive !

Ces actions montrent l'attachement que vous avez pour l'école.

L'ECOLE : 3ème pied du trépied précédemment nommé et néanmoins sujet et objet unique de notre attention aujourd'hui.

Contrairement au début de ma présentation, l'école ne peut se résumer à des chiffres : Vous m'entendez souvent dire : « quand on aime, on ne compte pas » parole certes tirée de l'Evangile mais ô combien vécue pleinement ici. (même et surtout par l'AEC !)

La Croix est d'abord une équipe éducative vivante très « en lien ». Les échanges sont très nombreux entre ses membres. Un seul point commun : une volonté farouche de mettre à la disposition des élèves, les outils qui leur conviennent dans le respect des règles fixées.

A cela s'ajoute le besoin de dialogue avec vous et les professionnels extérieurs qui pourraient suivre votre enfant.

Vous avez remarqué que je suis revenu sur deux mots importants :

Enfant : Vous êtes les parents de vos enfants : vous ne pouvez pas être objectifs vis à vis d'eux, vous n'en avez ni le droit ni le devoir. Ils sont vos trésors et leur valeur est incommensurable.

Elève : Nous, instituteurs, (nous ne connaissons que nos élèves) ne pouvons parler que d'eux. C'est le dialogue entre vous et nous, entre ceux qui parlent de l'enfant et ceux qui parlent de l'élève, qui permet de leur proposer un chemin qui soit le plus praticable possible pour eux. Mais ce n'est qu'un chemin : ce sont eux qui marchent … comme ils peuvent, comme ils veulent et comme ils doivent.

Je reviens sur une erreur (voulue) : je nous ai nommés, nous, l'équipe éducative, comme instituteurs. Nous ne le sommes plus au niveau des termes : nous avons désormais le titre prestigieux de professeur des écoles… ou aide-maternelle ou secrétaire ou surveillant etc.. et nous sommes instituteurs, au sens étymologique : ceux qui mettent debout.

En tant que CE, personne missionnée et non moins responsable de cette école, je me permets de redire devant témoins, la confiance que j'ai en cette équipe éducative. La Croix avance et vit grâce à elle.

Je m'aide avec des instances importantes :

APEL bureau et conseil
AEC bureau et conseil
Conseil d'Etablissement (thème année : les règlements)
Le futur conseil pastoral
La tutelle – la DDEC.

Je finirai en parlant de l'Enseignement Libre :

Dieu nous appelle (depuis la Genèse) à la liberté. Dieu n'agit que par cette liberté donnée à laquelle on répond.

Je vais donc faire un léger raccourci de toute une démarche de réflexion humaine et veux l'appliquer, avec l'équipe éducative, l'AEC et vous parents de l'APEL :

« On ne rend pas libre un enfant en lui donnant le choix : on le rend libre en le rendant précieux à ses propres yeux ».